Table of Contents   MOBOTIX Online Help

Enregistrement sur un serveur de fichiers externe / support Flash

La boîte de dialogue Enregistrement sur un serveur de fichiers externe / support Flash vous permet de définir les options relatives à fonction d'enregistrement de la caméra.

La caméra peut stocker des images dans une mémoire circulaire de la mémoire interne (RAM), sur un support Flash ou sur un serveur de fichiers externe. Dans une mémoire circulaire, les images les plus anciennes sont écrasées lorsque il n'y a plus de mémoire. Pour l'enregistrement sur un serveur de fichiers, vous n'avez pas besoin de logiciel supplémentaire.

Cette méthode d'enregistrement externe offre des performances exceptionnelles, car elle encombre peu le réseau et comporte un tampon d'images intégré permettant de pallier à de petites pannes de réseau. Ainsi il est possible d'enregistrer les événements de 30 caméras sur un ordinateur Windows moyen (p4 / 3 GHz).

Pour un enregistrement sur un support Flash, ce dernier peut être intégré à la caméra, comme c'est le cas pour les caméras R, telle que le modèle M2x-Secure R8, ou bien il peut être relié à la caméra comme support d'enregistrement externe, tel qu'une clé USB ou une carte SD.

Indications :


Mémoire interne circulaire

En principe, la caméra MOBOTIX enregistre instantanément les images de la mémoire interne circulaire se trouvant dans la RAM (mémoire interne).

Indications :

Cibles d'enregistrement

La caméra peut enregistrer les séquences vidéos et audio sur des supports Flash ou des serveurs de fichiers (sans logiciel supplémentaire). Vous avez le choix entre ces cibles d'enregistrement :

Indications :

Attention !

La caméra crée un nom de chemin dans le répertoire correspondant de la cible d'enregistrement. Ce dernier correspond à l'adresse IP d'usine de la caméra (les points sont remplacés par des sous-tirets). Ce chemin contient les données audio/vidéo ainsi que d'autres fichiers nécessaires à la gestion et à la lecture des données vidéo sur la cible d'enregistrement.

Vous devez attribuer des droits d'accès au répertoire correspondant pour les caméras, afin de garantir que les chemins des caméras ou leur contenu ne puissent être manipulés.

Enregistrement d'images sur le serveur de fichiers Linux

Lors de l'enregistrement sur des serveurs de fichiers Linux ou Unix, la caméra utilise le NFS (Network File System) et utilise le répertoire partagé du serveur (en général sous /etc/exports) comme système de fichier intégré.

Configuration de la caméra

Paramètre Description
Serveur de fichiers NFS distant Sélectionnez l'option Serveur de fichiers NFS distant et cliquez sur le bouton Définir en bas de la boîte de dialogue. Vous pouvez alors remplir les champs correspondants au NFS. Cliquez sur le lien Guide d'installation. Sur cette page vous trouverez des informations supplémentaires pour la configuration des serveurs Linux/Unix. Nous vous conseillons d'imprimer cette page.
Serveur de fichiers (IP) Saisissez l'adresse IP ou le nom du serveur de fichiers. Le serveur de fichiers doit être joignable par la caméra dans le réseau local.
Répertoire/Partage distant

Veuillez indiquer le chemin absolu du répertoire sur le serveur devant être utilisé par la caméra, par exemple /mxdata.

Assurez-vous que le répertoire existe et que les droits ont été correctement attribués.

UID et GID Cette option ne s'affiche que si vous avez cliqué sur le bouton Plus. Saisissez l'ID de l'utilisateur possédant les droits en écriture :
  • UID = numéro d'utilisateur
  • GID = numéro de groupe

Lorsque vous utilisez les valeurs prédéfinies, veuillez vérifier si un utilisateur avec l'ID correspondant existe et s'il possède des droits en écriture pour ce répertoire.

Mémoire

Vous pouvez limiter la capacité mémoire pouvant être utilisée par la caméra. Saisissez la capacité mémoire maximale dans le champ textuel.

Indication : Les images les plus anciennes sont automatiquement écrasées une fois la capacité mémoire réservée épuisée.

Si vous ne souhaitez pas limiter la capacité mémoire, activez l'option Illimité(e). Un message d'erreur s'affiche dès que la capacité mémoire de la partition est épuisée.

Durée de conservation

Vous pouvez limiter la durée de conservation des images enregistrées. Saisissez la valeur maximum dans le champ textuel.

Si vous ne souhaitez pas limiter la durée de conservation, activez l'option Illimité(e).

Nombre des séquences vidéos

Vous pouvez limiter le nombre maximum de séquences vidéos à enregistrer. Saisissez le nombre maximum dans le champ textuel.

Si vous ne souhaitez pas limiter le nombre de séquences vidéos, activez l'option Illimité(e).

Pour enregistrer la configuration de la caméra, cliquez sur Définir, puis sur Fermer et répondez OK à l'invite. Redémarrez la caméra (Admin Menu > Redémarrer).

Configuration du serveur

Indication : La configuration du serveur peut varier selon la distribution. MOBOTIX ne prend pas en charge la configuration des serveurs Linux/Unix.
  1. Connectez-vous au système en tant qu'utilisateur racine.

  2. Créez un nouveau répertoire (par exemple : mxdata) :
    mkdir /mxdata

  3. Modifiez les propriétaires et groupes du répertoire :
    chown -R 65534:0 /mxdata

  4. Attribuez les droits nécessaires au répertoire :
    chmod 755 /mxdata

  5. A l'aide de la commande ps aux | grep nfs, vérifiez si le serveur NFS est déjà exécuté. Si tel n'est pas le cas, exécutez ce service avec la commande /etc/init.d/nfsserver start ou installez-le si nécessaire.

  6. A l'aide de la commande rpcinfo -p, vérifiez si les services nfs, mountd et portmapper sont exécutés.Les services nfs et mountd sont, de manière générale, lancés par le serveur NFS. portmapper quant à lui, est exécuté comme service distinct. Si portmapper n'est pas lancé, utilisez la commande /etc/init.d/portmapper start pour lancer le service.

  7. Ouvrez le fichier /etc/exports à l'aide d'un éditeur de texte et saisissez la ligne suivante :
    /mxdata 128.243.66.90(rw,no_root_squash)

  8. Afin que la liste des entrées dans /etc/exports soit réinitialisée, exécutez la commande exportfs -a.

  9. Le serveur NSF doit être redémarré. Pour ce faire, exécutez la commande /etc/init.d/nfsserver restart.

La configuration du serveur Linux/UNIX est alors terminée.

Revenez à cette boîte de dialogue et contrôlez si l'enregistrement fonctionne, comme décrit à la section Test de la mémoire externe circulaire.

Indication : Vous ne devez pas fermer cette fenêtre d'aide, lorsque la caméra redémarre. Lorsque la caméra est à nouveau disponible, vous pouvez continuer à utiliser cette fenêtre d'aide.

Enregistrement sur un serveur de fichiers Windows

Lors de l'enregistrement sur un ordinateur Windows, la caméra utilise un partage Windows d'un ordinateur utilisant Windows 2000 Professional SP2. Le serveur de fichiers ne doit donc pas comporter exclusivement des éditions Windows Server. Il peut aussi comporter des éditions Professional. Néanmoins le nombre des connexions gérées par une station de travail Windows est limité.

Indications :

Configuration du serveur

  1. Connectez-vous au système en tant qu'utilisateur Administrateur.
  2. Créez un nouvel utilisateur avec un mot de passe, par exemple mxcam. La caméra utilisera ultérieurement cet identifiant pour se connecter au serveur.
  3. Assurez-vous que le partage simple des fichiers n'est pas utilisé :
  4. Créez un nouveau répertoire et attribuez-lui un nom, par exemple mxdata.
  5. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le répertoire et sélectionnez l'option Partage et sécurité dans le menu contextuel.
  6. Cochez la case Partager ce dossier et attribuez un nom de partage.
  7. Cliquez sur Droits d'accès et ajoutez le nom de connexion de l'utilisateur nouvellement créé.
  8. Modifiez les droits d'accès pour l'utilisateur en activant l'option Accès illimité dans le champ situé sous Autoriser.
  9. Fermez les boîtes de dialogue ouvertes en cliquant sur OK.

Configuration de la caméra

Paramètre Description
Mémoire externe circulaire

Sélectionnez une l'option Serveur de fichiers CIFS distant ou Serveur de fichiers SMB distant. Vous pouvez alors remplir les champs correspondants au NFS ou au SMB.

Attention, lorsque vous utilisez SMB, la caméra ne peut avoir accès qu'aux comptes locaux d'un ordinateur Windows. Les connexions au domaine ou aux services de répertoire actif sont uniquement prises en charge avec CIFS.

Serveur de fichiers (IP) Saisissez l'adresse IP ou le nom du serveur de fichiers. Le serveur de fichiers doit être joignable par la caméra dans le réseau local.
Répertoire/Partage distant Saisissez le nom du partage que vous avez utilisé lors de la configuration du serveur (par exemple, mxdata) mais pas le répertoire ou le chemin absolu.
Nom d'utilisateur Saisissez l'identifiant utilisé par la caméra pour se connecter au serveur, par exemple mxcam.
Mot de passe Saisissez le mot de passe attribué au nom d'utilisateur.
Mémoire

Vous pouvez limiter la capacité mémoire pouvant être utilisée par la caméra. Saisissez la capacité mémoire maximale dans le champ textuel.

Indication : Les images les plus anciennes sont automatiquement écrasées une fois la capacité mémoire réservée épuisée.

Si vous ne souhaitez pas limiter la capacité mémoire, activez l'option Illimité(e). Un message d'erreur s'affiche dès que la capacité mémoire de la partition est épuisée.

Indication : Cliquez sur le lien Calculer pour évaluer la capacité mémoire nécessaire à l'aide du Calculateur de capacité mémoire.
Durée de conservation

Vous pouvez limiter la durée de conservation des images enregistrées. Saisissez la valeur maximum dans le champ textuel.

Si vous ne souhaitez pas limiter la durée de conservation, activez l'option Illimité(e).

Nombre des séquences vidéos

Vous pouvez limiter le nombre maximum de séquences vidéos à enregistrer. Saisissez le nombre maximum dans le champ textuel.

Si vous ne souhaitez pas limiter le nombre de séquences vidéos, activez l'option Illimité(e).

Enregistrement sur un support Flash

La boîte de dialogue Enregistrement sur un serveur de fichiers externe / support Flash vous permet, le cas échéant, d'enregistrer des événements sur un support Flash, dans la section Cibles possibles pour l'enregistrement.

En regard de chaque support Flash, vous trouverez une liste d'options vous permettant de définir le format du système de données pour chaque cible d'enregistrement. Selon le type du support Flash, vous avez le choix entre les formats suivants :

Format Description
MxFFS Sélectionnez le système de fichiers Flash MOBOTIX pour des situations professionnelles générant une charge de données élevée au cours d'une longue période. Ce format de données a été développé en particulier pour les propriétés suivantes, absolument indispensables pour des applications assurant la sécurité :
  1. Usure contrôlée des cellules Flash : Etant donné que les supports Flash n'autorisent qu'un nombre limité (certes élevé) de processus d'écriture, nous avons accordé une attention particulière à l'écriture régulière sur le support Flash afin d'assurer une durée de vie maximale de la mémoire.
  2. Tolérance d'erreurs :Si l'intégrité des données était menacée sur le support, par une panne de courant ou par une mauvaise manipulation (déconnexion de la clé USB sans l'avoir désactivée dans la boîte de dialogue Gérer les extensions de matériel), les dégâts causés sur le support sont limités et restent locaux. Donc, vous ne perdez pas l'ensemble des données sur le support comme cela peut hélas arriver sur des systèmes classiques. Si vous utilisez MxFFS, vous ne perdrez pas plus de 4 Mo par incident.
Indication : Les supports Flash intégrés dès l'usine sur les modèles R peuvent être utilisés uniquement avec le système de fichiers MxFFS.
FAT32 Vous pouvez également choisir le système FAT32, compatible Windows, pour les clés USB. Avec ce système de fichiers, vous pouvez connecter le support directement à un ordinateur Windows afin d'accéder aux événements enregistrés. Nous vous recommandons cependant l'utilisation de FAT32 uniquement pour l'enregistrement d'événements dans des applications générant une faible charge de données et pour lesquelles la fiabilité n'est pas une priorité absolue.

Formatage d'un support Flash

Cliquez sur le bouton Formater à droite en regard de la liste d'options pour la cible d'enregistrement sélectionnée. La boîte de dialogue Formatage sécurisé s'affiche. Vous pouvez procéder au formatage de votre support Flash. Cette boîte de dialogue propose les méthodes de formatage suivantes :

Méthode de formatage Description
Formatage rapide (configuration par défaut) Ecrit uniquement les nouvelles structures de gestion et laisse intact la plus grande partie des données enregistrées sur le support. Ces données ne sont certes plus lisibles dans des conditions normales, mais vous pourrez les faire restaurer ultérieurement.
Formatage sécurisé Cette méthode écrit les nouvelles structures de gestion mais supprime également chaque octet du support, en écrasant le domaine de stockage selon un modèle prédéfini. Cette méthode sécurisée est bien plus longue.

Elaboration de protocoles externes (en cas de délocalisation de serveur de fichiers)

Activez l'option dans la section Élaboration de protocoles externes (affichée uniquement si vous avez cliqué auparavant sur le bouton Plus) pour consigner périodiquement sur le serveur les fichiers journaux pour l'enregistrement externe, ainsi que le fichier journal du serveur Web et les messages systèmes de la caméra :

Vérification de la mémoire externe circulaire

Procédez comme suit pour tester la mémoire externe circulaire de la caméra sur le serveur de fichiers :

Pour réparer d'autres erreurs, vous devez activer les options dans la section Elaboration de protocoles externes et vérifier le fichier journal pour l'enregistrement d'événements (lien Fichier journal dans le texte d'explication). (Ce lien est affiché uniquement lorsque l'enregistrement a lieu sur un serveur de fichiers ou un support Flash.)

Vous devez aussi définir le contrôle de panne de la mémoire pour être averti rapidement, par les moyens définis dans cette boîte de dialogue, des problèmes d'enregistrement sur un serveur de fichiers ou un support Flash.


Storing the Configuration

Click on the Set button to activate your settings and to save them until the next reboot of the camera.

Click on the Factory button to load the factory defaults for this dialog (this button may not be present in all dialogs).

Click on the Restore button to undo your most recent changes that have not been stored in the camera permanently.

Click on the Close button to close the dialog. While closing the dialog, the system checks the entire configuration for changes. If changes are detected, you will be asked if you would like to store the entire configuration permanently.

 In order to enable these settings, you need to store the configuration and reboot the camera!

cn, de, en, es, fr, it, jp, ru

© 2001-2017 MOBOTIX AG, Germany · http://www.mobotix.com/